La Copenhagen Card : bon plan ou fausse bonne idée ?

Vous avez programmé votre séjour pour Copenhague et êtes à la recherche de tous les do et don’t avant votre départ ? La rédaction de Womag vous livre son expérience sur la Copenhagen Card.

©Perrine Scheer

« See more. Pay less », la promesse de cette carte est alléchante mais en vaut-elle vraiment le coup ?

Entrée gratuite dans 79 musées et attractions, gratuité des transports publics sur une large zone, réductions dans des restaurants, boutiques et autres. La Copenhagen Card offre un programme aussi alléchant que consistant.
Selon la durée de votre séjour (et des vos envies) 4 forfaits sont proposés pour 1, 2, 3 ou 4 jours à partir de 389 couronnes danoises, ce qui équivaut à environ 52,30€.

Pour qui ?
Les pressés, les fans de musées, les pieds sensibles, les budgets pas trop serrés (à moins de calculer le tout pour rentabiliser le plus possible la carte).

La capitale danoise est une ville agréable à visiter à pied comme en vélo.
Si vous partez sur plusieurs jours, la Copenhaguen Card vous permet de prendre les transports en commun sur un secteur conséquent. Pourquoi ne pas en profiter pour sortir de la ville et prendre le train (inclus dans le forfait) jusqu’à Elseneur pour visiter le château de Kronborg, qui offre une vue imprenable sur la Suède et qui a inspiré le décor d’Hamlet. Direction ensuite Humlebæk un peu plus au sud pour admirer le musée d’art moderne Louisiana, niché dans un parc avoisinant la mer Baltique. Le tout sans ouvrir son porte-monnaie.

Nous avons recueilli les impressions de Léa qui a utilisé la carte pendant son séjour :

« C’était vraiment pratique, j’ai pu me déplacer facilement dans toute ville et visiter beaucoup de monuments. Avant mon voyage j’avais fait une liste de ce que je voulais voir et en vérifiant, j’ai remarqué que tout était compris dans la Copenhaguen Card. De la croisière dans la ville, au parc Tivoli ou encore le château Rosenborg, avec en plus les transports, c’était idéal. Par contre il faut plutôt avoir un programme chargé pour la rentabiliser. Si j’avais visité moins, je ne l’aurais pas prise, surtout que j’avais le tarif étudiant. »

Il faut également savoir que la carte ne vous évitera pas de faire la queue pour récupérer votre billet d’entrée dans la plupart des monuments, attention aux périodes de forte affluence. Sachez enfin que vous n’avez qu’à présenter votre carte aux chauffeurs ou contrôleurs dans les transports publics, inutile d’essayer de la scanner. La date de départ du forfait notée dessus fait foi.
Copenhague a une taille modeste, si vous aimez vous balader, la ville se parcourt facilement à pied. Quant aux adeptes de la petite reine, ils seront comblés par le nombre de pistes cyclables.

La rédaction a aimé ce vrai bon plan !
Pour en savoir davantage, retrouvez toutes les informations directement sur le site de la Copenhagen Card.

 

©Pixabay