Les 5 tendances à retenir de la Fashion Week homme A/W 17-18

La fashion week homme automne-hiver 2017-2018 s’est achevée il y a quelques jours dans la capitale de la mode. Du survêtement Nineties de Gosha Rubchinskiy x Adidas Football à l’allure Seventies de Fendi, les vestiaires présentés restent tous en adéquation avec une influence phare : le style underground. Le plus de cette année ? Les collaborations de marque(s) inattendues.

La doudoune XXL.

Veste généralement boudée par une grande majorité, la doudoune a fait son grand retour cette année tant sur les podiums qu’au devant des salles de défilés. Aspect chimérique chez Rick Owens, proportions oversized chez Balenciaga ou motifs fleuris chez Études Studios, les créateurs lui ont offert un véritable coup d’éclat en se laissant aller à de nouvelles interprétations.

Photos : Vogue.fr

La fourrure.

Au coeur des défilés homme cette année, la fourrure a attisé le désir des créateurs. Qu’elle soit sous forme de manteau long chez Fendi ou de veste bomber Seventies chez Dior Homme, cette matière noble en a mis plein les yeux aux invités des défilés milanais et parisiens. Le meilleur remède contre le grand-froid? On la préfère quand même quand elle est fausse !

Photos : Vogue.fr

L’allure Seventies.

Miuccia Prada prouve une fois de plus sa légitimité de reine des Seventies. Pulls en laine multi-colorés, ceintures ornées de fourrure, pantalons extra-larges à l’aspect velours… Elle nous offre un revival réussi des années Peace & Love avec un petit bonus : la barbe vintage au plus grand bonheur des nostalgiques.

Photos : Vogue.fr

L’écharpe de football.

Avis de tempête : l’écharpe de supporters de football revient sur le devant de la scène. La raison? Les marques underground prisées du moment : Vetements et Gosha Rubchinskiy. Célèbres pour leur rapport objectif et institutionnel au style de rue, les créateurs proposent des écharpes multicolores imprimées de logo en accord avec l’ADN de chaque marque. Big-up pour la collaboration Gosha Rubchinskiy x Adidas Football qui nous en a mis plein la vue !

Photos : Vogue.fr

Le survêtement.

Probablement l’un des must-have de la saison. L’hégémonie du survêtement prend place dans une mode qui se veut plus streetwear. Qu’il soit réalisé de matière technique moirée chez Cottweiler ou simplement aux accents Nineties chez Gosha Rubchinskiy, le survêtement est devenu la pièce phare de la saison !

Photos : Vogue.fr

Alexandre Marain