Les observateurs de France 24 (partie 2)

Pas moins de 400 journalistes travaillent d’arrache-pied au sein de France 24. Ils traitent les images et informations venant d’Europe et du monde. Voici quelques détails inédits sur les observateurs qui luttent contre les fake news. 

France 24 is watching you

Les Observateurs de France 24 est à la fois un site internet et une émission d’actualité internationale, réalisés à partir d’images amateur. Alexandre, journaliste au sein de la rédaction, explique le fonctionnement.

© france24

“Il s’agit d’un « desk job », c’est-à-dire que les journalistes (environ 10) ne vont pas sur le terrain. Ils visionnent et vérifient les vidéos envoyées par les « citizens journalists » »

Les témoins oculaires, ou habitants des régions isolées envoient des vidéos amateurs directement à l’adresse du site.

Rubrique « INTOX »

Le but des journalistes de France 24 est de rétablir la vérité. Ils sélectionnent les images, les vérifient, les traduisent en trois langues (français, anglais, arabe) et expliquent leurs contenus collaboratifs et participatifs. “Nous avons même créé une rubrique « Intox », dans laquelle nous regroupons toutes les vidéos basées sur de fausses informations qui ont été diffusées sur les réseaux sociaux ”.

© france24

La manipulation des images sur internet reste un gros problème qui leur prend parfois plusieurs jours à résoudre. Leur émission passe à l’antenne toutes les semaines et fait le résumé des meilleurs sujets visuels. Parfois, leur travail de désinformation peut avoir un impact sur le gouvernement ou à l’international.

 

Ça a été le cas notamment avec une vidéo qui avait été envoyée plusieurs fois pour dénoncer un cas de maltraitance d’une jeune fille noire en Afrique. Or, la scène avait été filmée au Brésil et n’avait aucun lien avec les commentaires en ligne.