[Reportage] Découvrez l’histoire de l’Eau de Cologne

Situé au coeur de Cologne, dans le Land de la Rhénanie du Nord Westphalie en Allemagne, la maison mère de la célèbre eau présente l’histoire de ce parfum connu de tous. Bienvenue chez Farina, créateur de l’Eau de Cologne.

La maison Farina abrite, depuis de nombreuses années, le musée de l’Eau de Cologne. Petite immeuble de trois étages dans l’angle d’une rue, les visites sont toutes accompagnées d’un guide et le groupe de touristes peut compter jusqu’à 10 personnes.

Le tour commence par une présentation de 15 minutes de la vie de Jean-Marie Farina, le fondateur de la marque: son arrivée en Allemagne, le pourquoi de son intérêt pour le parfum…

« La famille est partie d’Italie pour arriver à Cologne en 1709. Elle a rapidement connu un énorme succès et des voyageurs venaient du monde entier pour acheter le célèbre parfum « .

Des bouteilles entourées pour les protéger durant les voyages

De tout temps, plusieurs parfumeurs ont essayé de copier l’Eau de Cologne. La maison la plus connue n’est autre que 4711. Nombreux sont ceux qui pensent que la première Eau de Cologne vient de cette maison alors qu’il s’agit en fait de la maison qui en a vendu le plus après avoir racheté le nom mais ce n’est pas la maison mère. On peut catégoriser les parfums en quatre : l’eau de cologne qui est concentrée de 4 à 6% ; l’eau de toilette de 6 à 8% ; l’eau de parfum de 8 à 12% et l’extrait de parfum qui est le plus concentré jusqu’à 30%. « L’Eau de Cologne est à ce jour plus une eau de parfum qu’une réelle eau de cologne vu sa concentration », commente notre guide.

Eau de Cologne

Symbole de la célèbre maison, la tulipe est un incontournable des bouteilles Farina. « Il représente la richesse car le parfum coûte cher et c’est aussi un hommage à la Turquie. Le nom Eau de Cologne est français car à l’époque c’était la langue du commerce. Chaque bouteille valait 2 000€. Petite anecdote : Napoléon en utilisait une bouteille par jour », raconte le guide. Il faut savoir qu’à l’époque l’odeur était la même pour les hommes et les femmes puis la maison a décidé de faire un flacon différent tout en gardant la même composition à l’intérieur », confie-t-il. Le flacon a évolué au cours du temps et à une période, une collection a même été confectionné par Kandinsky. Que ce soit pour le voyage, pour les femmes ou pour les hommes, les flacons se sont adaptés aux époques pour plaire au plus grand nombre et c’est ce qui a fait son succès.

 

Crédit photos : Duftmuseum im Farina-Haus