T’as la banane toi ?

Tel un revenant oublié des années disco, le sac banane fait son grand come back ce printemps. Faut-il l’adopter ? Entre objet nomade et poche kangourou, cet accessoire aux accents vintage est soumis à de nombreuses controverses. Zoom sur un produit autant adulé que détesté.

La banane : un sac fun et régressif 

Avoir la banane : voilà quelle pourrait être notre bonne résolution de 2017. Mais sur l’autel du style, il n’y a pas que la bonne humeur au rendez vous. Le sac banane, accessoire nostalgique de notre jeunesse, est bel et bien de retour. N’en déplaisent aux fashionista, cet objet régressif et ludique s’impose comme LE nouveau must have de la saison. Libérée de notre inconditionnel sac à main – fourre-tout – réserve de provisions, notre allure adopte un pas plus léger, et nos mains s’étonnent de leur rare délivrance. A bas le sac, vive la banane ! Ornée d’imprimés, de couleurs fluo, ou d’influences eighties comme sur le défilé Kenzo, ce sac promet de nous donner la pêche et ce, pour un bon bout de temps.

La banane : un accessoire démodé 

Si cet ovni de la maroquinerie, est revenu d’entre les entrailles du « ringard » c’est grâce à quelques stars, mais pas les plus désirables. Symbole des voyous et de la street attitude, cet accessoire attire les jeunes en manque de confort et en flemme de style. Mais est ce que cet objet « de la rue » pourrait avoir une place de choix dans notre vestiaire? Rien n’est moins sûr, car ce n’est pas la banane portée par Kendall Jenner ou Justin Bibier qui nous donnera complétement envie. Côté praticité, il faudra oublier ses papiers d’identité, son porte-monnaie et même son maquillage, pour pouvoir arborer ce sac old school. Un sacrifice assez important quand on sait que celui ci n’est portable qu’avec un manteau ouvert, et qu’il n’est pas adaptable de jour comme de nuit. On vous laisse réfléchir…